Post-Traitement

Aujourd’hui le numérique ayant supplanté la bonne vieille pellicule argentique, le post-traitement que le non initié appelle communément retouche photo s’apparente au développement de l’époque.

Contrairement aux apparences et idées reçues, le numérique ne rends pas plus « facile » les prises de vue, permettant surtout une plus grande « aisance » de travail.

De ce fait, mon travail de reporter se doit d’être irréprochable que ce soit sur la prise de vue que sur le post-traitement des photos qui donnera le rendu final à mon travail.

 

L’on peut décrire le post-traitement ainsi:

Cela correspond au développement argentique à l’époque réalisé en laboratoire si ce n’est qu’aujourd’hui l’ordinateur a remplacé la chimie.

De ce fait, après avoir trié votre reportage, je m’attelle à la reprise de chacune de vos photos afin de les ajuster, les harmoniser (que ce soit au niveau de la balance des blancs, de la colorimétrie en particuliers des tons clairs, de la saturation des couleurs, etc…).

Si nécessaire, des retouches plus profondes sont apportées sur certaines photos (pour exemple un élément gênant de décor, un défaut de peau, etc…)

Enfin, chaque photo est exportée et vous est livrée en plusieurs formats : basse définition pour le visionnage sur écran ou site web, et haute définition pour impression papier et livres photo.

 

Sachez que tout ce travail prend du temps. Il convient de dire qu’un post-traitement équivaut à environ deux fois le temps de shoot.

exemple: pour un mariage d’environ 15h (12h-03h) compter dans les 30h de travail par la suite.

 

Un exemple de prise de vue brute (fichier RAW) légèrement retravaillée (cadrage, colorimétrie, haute lumière).

HD-20112014

 

HD-20112014-2